Dzogchen

La Base :

 

Comprendre la Base du Dzogchen, par la philosophie est un moyen d'introduction important. Pour les personnes qui veulent pratiquer profondément le Dzogchen, la philosophie permet de vérifier par soi-même, avec sa propre intelligence, sa propre compréhension et sa sagesse, avant de pratiquer. Il n'est donc pas nécessaire de croire en quelque chose.

 

C'est comme quand vous voulez manger de la nourriture de bonne qualité, il vaut mieux savoir sa composition avant de la manger, alors de la même manière, nous devrions apprendre ce qu'est le Dzogchen.

 

Quel est le fondement, la base (Zhi) de celui-ci ?

Quel est le chemin (LAM) de celui-ci ?

Quel sont les fruits (DRA BU) ?

 

Zhi signifie essentiellement la méthode que vous avez déjà, les conditions existantes , par exemple les yeux et les jambes pour aller à une destination. 

LAM est comme le chemin que je dois choisir en fonction de ma destination,

DRA BU c'est comme la destination où je souhaite aller.

 

 

La Base primordiale

Les enseignements Dzogchen sont structurés en base, chemin et fruit.

En ce qui concerne le premier :

« La base primordiale est le fondement originel de l'esprit d'où jaillissent toutes choses manifestées [...]

On décrit la base primordiale par les trois Sagesses : son essence [...] est vacuité, c'est-à-dire dépourvue d'être-en-soi, informulable, au-delà de tout concept et primordialement pure.

Sa nature [...] est luminosité, c'est-à-dire que la base n'est pas un néant mais recèle une infinité de qualités lumineuses spontanément présentes quoique non encore manifestées. [...]

Son troisième aspect est sa compassion ou énergie [...], que l'on peut définir comme une ouverture incessante, une aptitude à se manifester qui lui permettra de devenir la base d'émergence de toutes choses. » Philippe Cornu

 

 

Le Chemin :

Les Fruits :

The Rainbow Body ou Corps d'Arc-en-Ciel :

" Le corps d'arc-en-ciel (tib. : ja' lus) est un concept du bouddhisme selon lequel la pratique de méditations spéciales réservées à des méditants accomplis, au moment de la mort, transformerait le corps physique en lumière et le ferait disparaître. Selon Alexandra David-Néel, ce corps d'arc-en-ciel serait analogue au « corps astral » des occultistes. 

Le corps d'arc-en-ciel, appelé aussi corps de lumière serait le résultat de la pratique de longdé ( skt. : Abhyantaravarga) et thögal (pratique faisant partie du mengakdé, Sk : Upadesavarga).

Longdé et mengakdé étant respectivement la deuxième et la troisième des trois séries du Dzogchen.

Selon cette croyance, les pratiquants du Dzogchen manifesteraient le « corps d'arc-en-ciel » quand leurs divers éléments se résorbent dans l'essence lumineuse qui les a créés et que le corps physique se fond en lumière (ou pure énergie lumineuse) avant de disparaître complètement aux yeux des vivants.

Ce processus est censé générer une lumière vive et des arc-en-ciel d'où son nom. Il s'agirait d'une transmutation durant laquelle le corps physique deviendrait de plus en plus subtil."

Source : Wikipédia

" Il n’y a pas de meilleure illustration de la puissance transformatrice radicale des anciens enseignements contemplatifs tibétains de Dzogchen que l’extraordinaire phénomène de disparition corporelle ou de « corps arc-en-ciel », qui est considéré comme son fruit ultime.

 

Dans cette étude révolutionnaire du corps arc-en-ciel dans la tradition bön, la première du genre dans une langue occidentale, le lecteur néophyte est guidé dans les idées profondes du Dzogchen, tandis que toutes les composantes nécessaires pour comprendre ce phénomène le plus mystérieux et énigmatique sont disposées doucement et méthodiquement.

 

Illustré par des thangkas uniques commandées spécialement pour cette étude, le livre met l’accent sur la clarté de l’exposition.

 

Assez simple pour le non-initié, mais suffisamment détaillé pour rendre justice à ces traditions anciennes et subtiles, Rainbow Body sert à la fois d’introduction au Dzogchen, et d’étude révolutionnaire, basée sur des sources textuelles tibétaines, de son fruit ultime."

 

Une étude révolutionnaire du corps arc-en-ciel dans la tradition Bön

Loel Patrick Guinness et son livre Rainbow Body tentent d’expliquer l’ancienne pratique religieuse bön de jalü (Rainbow Body).

 

Ce principe présente un cas complet d’esprit sur la transformation de la matière, où le corps d’un praticien savant peut disparaître dans la lumière ou rétrécir après la mort, comme leur énergie spirituelle retourne à l’univers.

 

Il représente l’unification complète de l’individu avec l’univers et la réalisation de l’illumination.